Au printemps 1977, deux jeunes musiciens belges qui se font appeler Aksak Maboul (Marc Hollander & Vincent Kenis) se lancent dans l'enregistrement d'un album intitulé Onze danses pour combattre la migraine, dans lequel ils mélangent et déconstruisent allègrement les genres afin de créer leur propre univers musical. Trois ans plus tard, Hollander fonde le label Crammed. Avec ses éléments de jazz, d'électronique, de fausses musiques africaines ou balkaniques, de musique minimaliste (il y a même des aspects proto-techno: voir le titre “Saure Gurke” et sa curieuse similitude avec les premiers morceaux qui apparaîtront à Detroit quelques dix ans plus tard), cet album-culte ressemble étrangement, avec le recul, à une sorte de programme : on y trouve les principales idées qui seront explorées par Crammed jusqu’à ce jour.

En 1979, Aksak Maboul enregistre l'album Un peu de l'âme des bandits, pour lequel la composition du groupe s'est étoffée et comprend notamment Fred Frith et Chris Cutler (des groupes Henry Cow et Art Bears). Plus intense et “expérimental”, "Un Peu…" alterne des fragments de compositions complexes et des passages complètement improvisés, sans parler des boîtes à rythmes, du sampling avant la lettre, de voix bulgares, mélodies turques, tango, crypto-punk etc.

En 1981 Aksak Maboul fusionne avec les Tueurs de la Lune de Miel, et ne fera plus que quelques rares apparitions sous ce nom (une bande-son pour une pièce de théâtre qui figure  sur le premier volume de la série Made To Measure, une musique originale pour un défilé de Yohji Yamamoto), mais l'esprit d'Aksak est bien présent, puisque les deux protagonistes originaux jouent un rôle central dans les productions de Crammed, ensemble ou séparément.          
 2014 voit la parution du mythique 3e album d'Aksak Maboul, déja annoncé dans le tout premier catalogue de Crammed Discs en 1981. Il s'agit de l'opus avant-pop désormais connu sous ne nom de "Ex-Futur Album", qui avait été écrit, enregistré et laissé inachevé en 1980-83 par Marc Hollander et la chanteuse des Honeymoon Killers Véronique Vincent, en collaboration avec Vincent Kenis. L'album est assemblé (notamment à partir de maquettes et rough mixes), mixé et publié à l'automne 2014, avec un léger retard de 30 ans...

Suite aux réactions enthousiastes à cet "Ex-Futur Album", Véronique Vincent et Marc Hollander recommencent à se produire sur scène dès le début de 2015, pour la première fois depuis les années 80, avec une nouvelle mouture d'Aksak Maboul qui comprend trois musiciens qui n'étaient pas nés lorsque ces chansons ont été enregistrées: Sebastiaan Van den Branden & Christophe Claeys (du groupe Amatorski) et Faustine Hollander. Cette formation se produit en Belgique, France, Allemagne, UK, Suisse et Pays-Bas à partir de février 2015, notamment dans le cadre de festivals tels que Les Femmes s'en mêlent (F), les Nuits Botanique, Beautés Soniques & Deep In The Woods (BE), Incubate & Into The Great Wide Open (NL) etc.

En 2015, l'album "Onze danses pour combattre la migraine" est réédité en vinyle, sous sa pochette originale de 1977, accompagné de notes détaillée et de trois titres bonus téléchargeables. "Un peu de l'âme des bandits", quant à lui, est réédité en 2018, avec un livret comprenant de nombreux documents et récits, ainsi qu'un CD bonus contenant 78 minutes d'enregistrements inédits (live et demos) avec 17 collaborateurs successifs du groupe. 

Aksak Maboul revient en 2020 avec un nouveau disque intitulé Figures, un double album comprenant non moins de 22 morceaux et interludes, résultant de l'afflux d'idées qui a surgi après cette longue pause. 

Puisant aux sources multiples qui inspirent le groupe (électronique, pop, jazz, musique contemporaine, minimalisme, etc), Aksak Maboul les reconfigure à sa manière inimitable. Instrumentation électronique et acoustique, programmation et improvisation, mélodies, beats, textes à tiroirs, objets trouvés et collages sonores composent un veritable labyrinthe, truffé de correspondances et de passages secrets, tant musicaux que textuels.  

Figures a été entièrement conçu et réalisé par Marc Hollander (fondateur d’Aksak Maboul et du label Crammed) et Véronique Vincent (qui fut la chanteuse des Honeymoon Killers).  Hollander signant la musique, tandis que V.Vincent est l’auteur des textes et des dessins et peintures qui illustrent la pochette et le livret. 

A leurs côtés, on retrouvera les jeunes membres de l’actuelle mouture scénique d’Aksak Maboul: Faustine Hollander (basse, chant, co-réalisation), le guitariste Lucien Fraipont et le batteur Erik Heestermans. Ainsi que les contributions de plusieurs amis invités: Fred Frith, Steven Brown (Tuxedomoon), des membres d’Aquaserge (Julien Gasc, Audrey Ginestet et Benjamin Glibert), d’anciens membres du groupe (dont Michel Berckmans), et quelques autres. 

Aksak Maboul dans la presse:

Le groupe pop expérimental Aksak Maboul était -est toujours- unique en son genre… une révélation (The Quietus, UK) 

Sur la réédition de Onze danses pour combattre la migraine:

Un album important, très en avance sur son temps (Gilles Peterson, UK)

Album visionnaire... beaucoup de prescience (Libération, FR)

Consacre l'aspect divinatoire de la démarche de Hollander (Les Inrockuptibles, FR)

Unique mais accessible, visionnaire mais apaisant… une merveille (The Crack, UK) 

Sur la réédition de
Un peu de l’âme des bandits:

Comme si Pere Ubu s’était associé à Faust pour jouer du Stravinsky (Byte FM, DE)

Eclectique, inventif, ludique et surréel… tout simplement indispensable (The Wire, UK)

Les art-rockers belges se livraient à une expérience imprévisible et ambitieuse…(Pitchfork, USA) 

Cultissime… Une divagation de toute beauté (Télérama, FR) 

Sur
Ex-Futur Album :

Brillant, bondissant, étonnamment moderne (Libération, FR)

Pile poil dans l'air du temps ! (France Inter, FR) 

Un miracle d'électropop francophone… refrains subversifs, cyniques et cinoques (les Inrockuptibles, FR)

Adorablement inachevé et délicieusement imparfait  (Vogue, DE) 

Sur les concerts récents

Et la magie se produit: Aksak Maboul ressuscité déroule une pop synthétique et charnue, au groove costaud et enchanteur, aux mélodies et aux textes piquants (Télérama, FR)

Des envolées expérimentales, entre proto-electro, kraut et jazz, qui mettent d’emblée la barre à un niveau inespéré. Original, créatif, pop et immédiat. (Le Soir, BE) 

Trouvez/écoutez les disques d'AKSAK MABOUL ICI





News

Aksak Maboul "Un peu de l'âme des bandits"


Deluxe vinyl reissue for the first-ever Crammed release

Aksak Maboul 'Revue' show in London


Feat. Laetitia Sadier, Aquaserge & Jaakko Eino Kalevi, this Saturday!

Aksak Maboul 'Revue'


Special shows feat. Laetitia Sadier, Aquaserge & Jaakko Eino Kalevi

Crammed's Autumn Releases Announced!


"Blue Velvet Revisited" (Tuxedomoon/Cult With No Name), Maïa Vidal album, Amatorski single, Tuxedomoon 10-LP vinyl box, vinyl reissues of Aksak Maboul, Honeymoon Killers

"Chez les Aborigènes", the first single off "Ex-Futur Album"...


... the avant-pop opus from 1980-83 by Véronique Vincent & Aksak Maboul

Soon out: "Ex-Futur Album" by Veronique Vincent & Aksak Maboul


At the extreme pop end of Aksak Maboul's broad musical spectrum, an album will soon be coming out with a slight delay of… 30 years!

AKSAK MABOUL ANNOUNCE THEIR NEW ALBUM WITH A HYPNOTIC VIDEO AND SINGLE


"Tout a une fin / Blaue Bleistift” - the 2-track single heralds the release of Aksak Maboul's new double LP 'Figures' (out May 15, 2020), which will be the legendary experimental pop band’s first real new album in decades. These two tracks are reworks, which won’t appear as such on the album. Tout a une fin (short version) (‘Everything ends’) A tight 3-minute track including a song part (in which Véronique Vincent’s voice performs sinuous variations around the words in the title) and a section featuring electronic, rock and orchestral instrumentation rising to a wild, crescendo finale. Blaue Bleistift Unveiling some of the more electronic and experimental aspects of the new LP, with its criss-crossing keyboard lines and sound collages. Kind of a mysterious, ambient cousin of Aksak Maboul’s Saure Gurke? Tout a une fin also comes out on Feb 26 in the shape of a dizzying music video directed by young animator/collagist Yoann Stehr (whose recent work includes short films for fashion designer Paul Smith). Just like the Figures album, this single was written and produced by Marc Hollander & Véronique Vincent (respectively founder of Aksak Maboul & Crammed Discs, and former vocalist with The Honeymoon Killers).

Live Dates

17/04/2020
BE
Brussels
18/04/2020
BE
Brussels
07/05/2020
BE
Gent
Democrazy
08/05/2020
BE
Antwerpen
Het Bos
14/05/2020
FR
Paris
15/05/2020
FR
Lyon
16/05/2020
FR
Dijon
MV festival
17/05/2020
CH
Lausanne
Le Bourg
03/06/2020
FR
Tourcoing
Le grand mix
03/06/2020
FR
Metz
Les trinitaires
26/08/2020
DE
Berlin
Pop Kultur